RESPIRATION ABDOMINALE : APPRENDRE A RESPIRER GRACE AU YOGA [Pratique]

RESPIRATION ABDOMINALE : APPRENDRE A RESPIRER GRACE AU YOGA [Pratique]



Bonjour à toutes et à tous et bienvenue
sur cette nouvelle vidéo où nous allons donc apprendre à respirer. Ce qui est chouette
c’est qu’on va pas seulement apprendre à respirer dans une séance de Yoga mais aussi
au quotidien, ce qui est beaucoup plus important que de savoir respirer dans une séance de
Yoga. Savoir respirer au quotidien, ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’on va avoir une
respiration qui est calme, posée, qui ne va pas entraîner, en fait, le stress du corps. Par
exemple quand vous respirez de façon incorrecte, par la bouche et dans le haut de la poitrine,
genre ça [respiration haletante] on voit bien que déjà il y a un stress quelque part.
Alors oui on respire par la bouche dans une séance de sport, quand on va vite, quand
on parle, notamment, ça je l’avais expliqué déjà dans une vidéo précédente, ou quand
il y a urgence ou quand on a peur [respiration bouche ouverte] il faut vite de l’air pour
pouvoir prendre la fuite en fait ! Or là, dans la vie quotidienne, dans notre société,
généralement, on peut pas dire qu’on essaie d’échapper à un tigre qui nous court après.
Donc, il n’y a pas de raison de respirer par la bouche sauf quand vous êtes dans une pratique
sportive ou que vous parler par exemple. Donc, l’idée ça va être de respirer uniquement
par le nez. Déjà parce que ça filtre l’air et donc ça le nettoie, ça le chauffe aussi.
Et on va envoyer l’air tout de suite en bas du ventre, là où les poumons sont le plus
volumineux. On essaie d’optimiser l’espace des poumons, en fait. Je vous montre une respiration
incorrecte : ça pourrait être dans le nez MAIS dans la poitrine. Pfff… c’est l’horreur,
en fait, c’est trop… ici c’est pas assez volumineux donc on a pas assez de souffle
donc on prend des petites respirations donc ça créé quelque chose comme une tension,
c’est pas ok ! Vous pouvez aussi respirer par la bouche, alors si vous avez la nez bouché
évidemment vous respirez par la bouche. Mais ça pourrait être ça : [respiration par
la bouche] pareil, c’est pas possible. Donc l’idée, on respire par le nez, on envoie
l’air tout de suite dans le ventre. Je vous montre… Là, elle est plutôt cool, plutôt
douce. Dans certaines postures de Yoga, je pense notamment à la chandelle quand on a
les deux jambes en l’air, moi j’exagère le souffle dans le ventre, exprès, pour masser
les organes internes. Donc je vous montre. Hop ! Je vais me mettre comme ça… On est ici. Donc l’idée
ça va être de gonfler uniquement le ventre, je vais vous exagérer la chose, ça ressemble
à ça… J’expire… J’inspire… J’expire. Cool, au quotidien, ça ressemble à ça…
Vous pouvez noter aussi que c’est là, on respire pas rapidement. Alors après il existe
une autre respiration dans le Yoga qui s’appelle la Respiration Yogique Complète qu’on utilise
notamment pour récupérer après les postures assez intenses ou même dans la vie quotidienne
pour récupérer après un stress, je vous la montre rapidement mais c’est pas le sujet
de cette vidéo. Ça ressemble à ça : c’est abdomen/poitrine/clavicules. Parce qu’on a
le droit de faire monter l’air dans les clavicules, tout en haut du dos mais uniquement si vous
avez déjà rempli le ventre, une fois que vous avez optimisé le souffle, les poumons…
Je vous montre… J’expire… Donc là, clairement on voit que c’est ultra-rempli et qu’à l’ “expire”
il y a les tensions qui se relâchent, c’est aussi pour ça qu’on utilise cette respiration.
Bref, revenons à nos moutons : Respiration Abdominale. Je vais vous montrer comment la
pratiquer. Vous allez… C’est mieux de le faire au début, allongé. Donc on s’allonge
sur le tapis ou sur le lit, comme vous préférez, il n’y a pas de soucis avec ça. Et c’est
mieux quand on débute de mettre la main, au début, sur le ventre. Et le but…Donc
vous avez séparé, pardon, les pieds largeur du tapis, les bras à 30/40 centimètres du corps,
on ramène légèrement le menton vers la poitrine, ce qu’on appelle la Posture du Cadavre.
On pose la main sur le ventre et on va la faire monter et descendre, très lentement,
sur le compte de 3. Ça ressemble à ça. On inspire… On expire… J’inspire… J’expire…
J’inspire… J’expire… Alors là c’est très lent et très profond parce qu’on est en mode
Yoga mais au quotidien vous respireriez à votre façon, sans forcer, en fait. Donc voilà…
Donc on peut aussi exagérer, plus. J’inspire… et j’expire… Si vous avez du mal à le sentir,
ce qu’on peut faire, ça ça aide beaucoup, c’est mettre une main sur la poitrine et une
main sur le ventre. Et vous allez essayer de grader la main sur la poitrine, statique et
de faire uniquement bouger la main sur le ventre. Ça ressemble à ça… En revanche
si quand vous essayez, quand vous vous entrainez ça fait ça, c’est pas bon ! Donc là vous
avez vu, l’air est monté directement à la poitrine, c’est pas bon ! Pareil, comme d’habitude,
on s’auto-flagelle pas mais on corrige : on vide tout, on recommence tout et on vide,
et on réessaie. Là, c’est ok ! Et si à nouveau, ça part dans la poitrine, c’est
ok, pas de soucis, on recommence : vous videz l’air des poumons et on essaie de viser le
ventre. Si c’est toujours trop compliqué, il y a une super méthode, je vais vous la
montrer là, qui consiste à mettre un coussin sur le ventre ou des livres ou un tas de CDs
pour les personnes qui ont encore des CDs ! Donc on est ici, on va mettre ça sur le
ventre. Et l’idée ça va être simplement, sans l’aide des mains, de faire monter le coussin
avec l’aide du souffle. J’inspire… J’expire… J’inspire… J’expire… Une dernière fois
: j’inspire… Vous pouvez aussi regarder, c’est pas très pratique mais vous pouvez
regarder l’objet que vous faites monter et descendre. J’expire… C’est aussi simple
que ça. Donc voilà, essayez de travailler ça et une autre astuce, c’est : observez-vous
au quotidien. Donc par exemple vous êtes au bureau, vous êtes en train de travailler,
vous vous dites : “Tiens, voyons où en est ma respiration…” Et si vous vous surprenez
à respirer par la bouche ou à respirer au dessus des clavicules ou à respirer et par
la bouche et au dessus des clavicules, vous vous corrigez… Donc, on inspire, admettons
que je le fasse de façon incorrecte… “Ha, mince, en fait, j’avais pas vu que je respirais
pas correctement…” Et là vous vous réajustez ! Vous videz, vous mettez la main sur le ventre,
ça prend rien, ça prend 30 secondes et je respire uniquement en essayant de faire monter
le ventre. “Ok !” Le corps va enregistrer, le souffle va enregistrer et à force de vous
corriger, entre guillemets, sans lutter, le corps va prendre le pli. Et au bout d’un moment,
chaque fois que vous observerez votre respiration, elle sera placée correctement. Donc ce qui
est interessant, c’est que c’est une respiration qui n’engendre pas de stress du corps. Clairement
le corps n’est pas “crrr…” en train d’attendre qu’un truc terrible se passe. Il est là : “C’est
cool, ça va, je suis là nickel, tout va bien…” Parce que c’est ça, après tout,
qu’on cherche à obtenir. Voilà, vous savez tout ! Il y a beaucoup d’autres respirations
à voir, notamment des exercices de respiration, c’est pas le sujet de cette vidéo mais ça
c’est sûr on fera des vidéos sur ce truc-là. En attendant, je vous remercie d’être allé
au bout de cette vidéo, je vous invite à vous abonner à la chaîne Youtube pour pouvoir
recevoir d’autres vidéos. En tout cas, je vous remercie et comme d’habitude, je vous
dis “Namasté ! ” et pratiquez bien ! Salut ! www.yogawebacademie.fr


RESPIRATION ABDOMINALE : APPRENDRE A RESPIRER GRACE AU YOGA [Pratique]


All credits go to Yoga Web Académie by Sébastien Ganesha